JELLY #3

Ce jeudi 25 avril se déroulait le JELLY #3 et comme les précédents… il s’est très bien passé : D cette fois-ci nous étions dans le nouveau bâtiment du département informatique à l’IUT de Laval que nous remercions pour leur accueil. Pour ce troisième Jelly  trois moment forts ont ponctué cette journée ! L’intervention de Claire Guéneau et Nathalie Mauger, fondatrices de la Maison Guéneau Mauger, qui présentaient leur produit phare la couettabra ainsi que leur expérience de l’entreprenariat. Jorda...
Plus

JELLY #2

Le 14 mars, hormis l'élection du nouveau Pape c'était le JELLY #2 toujours à l'Institut Informatique Appliquée. Pendant cette superbe journée nous avons eu une vingtaine de co-workers. Comme lors du JELLY #1 de nombreux contacts ont été établis, beaucoup d'échanges ont eu lieu dans un esprit détendu et studieux à la fois. Nadia Gamess et Thierry Derenne (CCI Mayenne) ont respectivement animé un atelier sur la compétence collective et les formes juridiques de l'entreprise. Nous tenons à rem...
Plus

Un Jelly a qui a bien pris…

Une journée de coworking "éphémère" Le 14 février, jour de la Saint Valentin, LMT organisait le 1er premier Jelly lavallois – journée de travail dans un lieu improvisé - dans le cadre d’une action régionale #Jellygerien. Laval rejoignait ainsi Le Mans, Angers et La Roche –sur-Yon dans la volonté commune d’organiser des Jellys en simultanée dans chacune de ces villes. L’Institut d’Informatique Appliquée (IIA) nous a accueillis pour cette 1ère. Pas de moins de 30 participants ont répondu prése...
Plus

Retenez la date: le 14 février premier JELLY à Laval !

Et si on organisait un JELLY à Laval ??? Retenez la date: le 14 février premier JELLY à Laval Mais d’abord c’est quoi un JELLY ? Pour certain le JELLY c’est un dessert à base de gélatine, et pour d’autres, c’est avant tout un terme qui désigne un concept de travail en commun. Un JELLY c’est un événement de travail décontracté où chaque invité apporte son ordinateur, son téléphone. Cela est fait pour ceux qui aiment travailler avec d’autres créateurs dans un environnement accueillant, chaleur...
Plus

Le coworking à l’anglaise…

L’exemple inspirant du Westminster Hub de Londres. «Place to learn, Place to work, Place to invest », on peut les rapprocher du concept de cantine française (coworking). Accueillis par Alice Fung, ambassadrice du lieu, elle nous explique que les entrepreneurs utilisant le lieu sont des membres et non clients. Elle précise bien que cette distinction optimise l’appropriation du lieu par ses utilisateurs. En preuve, parmi les entrepreneurs membres du lieu, 5 d’entre eux sont bénévoles pour anime...
Plus